Bonjour du Cameroun

De Bamenda, au Cameroun anglophone, où vivent trois frères camerounais, Flaubert nous envoie un simple bonjour : joies, soucis, travail, lien avec l’église locale, vie communautaire : la vie ordinaire d’une fraternité…

Lire la suite

Une page se ferme, une autre s’ouvre…

FlaubertHabituellement les frères se préparent aux veux perpétuels par un séjour en solitude (40 jours). N’ayant pas pu le faire à ce moment-là, le frère Flaubert, du Cameroun, a voulu le faire juste avant le passage à la vie de travail dans une petite fraternité. Il l’a fait en Égypte. Lire la suite