Amour et fidélité

À l’occasion de la béatification, à Oran le 8 décembre, des 19 religieuses et religieux tués durant les années noires en Algérie, Armand, qui y a vécu toute sa vie de petit frère, nous évoque ces années de tension et de souffrance pour tout le peuple algérien, mais aussi la joie de la fidélité de ceux qui ont fait le choix de rester et de continuer à y vivre leur vie, consacrée à Dieu pour ce peuple. Armand vit toujours à Annaba où il habite depuis de nombreuses années : avec l’âge, en accord avec ses frères, il a quand même quitté son quartier pour s’installer dans la maison de personnes âgées gérée par les Petites Sœurs des Pauvres en bordure de la ville ; il peut ainsi garder tous les liens avec voisins et amis qu’il a encore dans la ville.

Lire la suite

Pourquoi j’aime l’Église d’Algérie…

1a Ventura

Ventura vit en Algérie depuis plusieurs années. À l’occasion de la béatification des dix-neuf martyrs, le 8 décembre 2018, il revient sur son amour pour l’Église de ce pays : une Église aux mains libres, qui marche avec un peuple, en chemin de Visitation des laissés pour compte de la société.

Lire la suite

À la fraternité de Béni-Abbès

 

Beni Abbès3

Yvan (1er à gauche) et Henri  (3ème) avec Bernard et Paul-François

 

Yvan est, avec Raymond, un des deux frères de Jésus qui vivent à Béni-Abbès avec Henri et Bernard, deux frères de l’Évangile. Yvan nous raconte la vie à la fraternité pendant les vacances scolaires d’hiver. Tandis qu’Henri nous donne un écho de son passage à El Abiodh : les Petites sœurs de Jésus y ont fermé leur fraternité après soixante-dix ans de présence. L’évêque du Sahara, Claude Rault, leur a envoyé un message à cette occasion. Lire la suite

La joie de vivre « Nazareth » avec des musulmans, croyants ou moins, mais tous aimés…

Taher

Taher vit depuis toujours dans le Sud algérien, depuis plusieurs années à Tamanrasset avec Antoine et Jean-Marie. Les frères vivent très proches de beaucoup d’amis musulmans dont ils partagent la vie simple et qui les accueillent pour ce qu’ils sont.

Lire la suite

Écouter le silence!

GiangPour des raisons de sécurité, il est de plus en plus difficile d’obtenir des visas pour le sud Algérien. Durant son année sabbatique, Giang (de la fraternité de Wakayama – Japon) a encore eu la chance de pouvoir y séjourner pour trois mois… Il a aussi profité de son année pour se rendre en Espagne et en Inde. Lire la suite