Le mystère de la souffrance innocente

Shin-Kwan qui vit à la fraternité de Seoul nous parle du travail dans lequel il s’est engagé à son retour en Corée après son année sabbatique. Il s’agit d’un travail avec des jeunes, entre 2 et 30 ans, fortement handicapés, travail dans lequel il s’est beaucoup impliqué physiquement, psychologiquement et spirituellement. Côtoyer une souffrance qui questionne au plus profond et faire face à l’inefficacité de soins utilisés pour une guérison qui en fait est impossible, l’ont amené à se demander quel est le sens de ces vies atrophiées et du mystère de la souffrance. Il nous dit comment il a peu à peu découvert chez ces enfants une profonde humanité.

Lire la suite

Retraite active en Inde

Dans un diaire long et très personnel, Mani, un des frères indiens de Mylasandra (Bangalore), nous retrace le parcours de sa vie après son année sabbatique d’il y a 6 ans. Il nous ouvre son cœur sur sa vie en quartier très populaire de Bangalore, puis dans le village de Mylasandra avec le soin du jardin, sur son amitié avec Michael, un des frères plus âgés, et sur ses difficultés de vie fraternelle. À la retraite maintenant, il utilise des dons personnels et des compétences acquises dans le domaine de l’art pour une présence de volontariat dans un centre pour enfants handicapés mentaux, avec des longs moments d’écoute des parents de ces enfants, et pour des rencontres-retraites de groupes où il offre un accompagnement basé sur l’art thérapie.

Lire la suite

Accompagner, c’est savoir écouter et prier

Gérard Bien

Après vingt ans passés à My Tho, un village où il gagnait sa vie en faisant des bougies, Biên, pour les besoins des frères qui vivent au Vietnam, habite maintenant à Saigon, la grande ville du Sud, en fraternité avec les deux frères français bien âgés qui y ont passé toute leur vie ; il est avec eux pour les accompagner mais aussi pour accompagner Danh qui finit ces études de théologie. Pour lui, c’est une nouvelle étape de vie qui commence, moins axée sur le travail manuel mais pleine de découvertes autant par reprise des études et le contact avec un milieu d’étudiants bien plus jeunes que lui, qu’à travers la vie fraternelle avec des frères non vietnamiens très différents.

Lire la suite

La fraternité, ça se construit

 

 

À Beyrouth, au Liban, dans le quartier populaire de Nabaa, la fraternité existe depuis de très nombreuses années. Mais avec les changements et l’arrivée de nouveaux frères, la vie fraternelle est toujours à construire. Roger nous l’explique :

Lire la suite

Sourire, « le plus beau cadeau du monde ».

À la fraternité de Séoul, en Corée, vivent trois frères coréens. Avec beaucoup de sincérité, Pyeong Ch’eol nous livre quelque chose du regard qu’il porte sur sa vie : démonstration qu’avec beaucoup d’humour, on peut exprimer des choses très profondes…

Lire la suite

Ce que j’apprends de mes voisins

À Lille, dans le Nord de la France, il y a deux fraternités dans des quartiers populaires. Marc, qui vit à Lille-Sud, avec Régis et Filip, nous parle de ses engagements et de tout ce qu’il reçoit dans les rencontres au fil des jours.

Lire la suite

Amour et fidélité

À l’occasion de la béatification, à Oran le 8 décembre, des 19 religieuses et religieux tués durant les années noires en Algérie, Armand, qui y a vécu toute sa vie de petit frère, nous évoque ces années de tension et de souffrance pour tout le peuple algérien, mais aussi la joie de la fidélité de ceux qui ont fait le choix de rester et de continuer à y vivre leur vie, consacrée à Dieu pour ce peuple. Armand vit toujours à Annaba où il habite depuis de nombreuses années : avec l’âge, en accord avec ses frères, il a quand même quitté son quartier pour s’installer dans la maison de personnes âgées gérée par les Petites Sœurs des Pauvres en bordure de la ville ; il peut ainsi garder tous les liens avec voisins et amis qu’il a encore dans la ville.

Lire la suite

Bonjour du Cameroun

De Bamenda, au Cameroun anglophone, où vivent trois frères camerounais, Flaubert nous envoie un simple bonjour : joies, soucis, travail, lien avec l’église locale, vie communautaire : la vie ordinaire d’une fraternité…

Lire la suite

Pourquoi j’aime l’Église d’Algérie…

1a Ventura

Ventura vit en Algérie depuis plusieurs années. À l’occasion de la béatification des dix-neuf martyrs, le 8 décembre 2018, il revient sur son amour pour l’Église de ce pays : une Église aux mains libres, qui marche avec un peuple, en chemin de Visitation des laissés pour compte de la société.

Lire la suite

Lettre de Noël d’Hervé (le prieur des Petits frères de Jésus)

Hervé 1

Lorsque vous recevrez cette lettre de fin d’année, nous serons déjà en train d’entamer ce chemin si beau de l’Avent – ce temps d’Espérance joyeuse qui reprend toute l’attente d’Israël à travers son Histoire -, qui va culminer dans la naissance de Jésus dans une étable des environs de Bethléem, parmi les petits, les marginalisés que sont les bergers de l’époque !…

Isaïe ne cesse de chanter cette espérance joyeuse qui ranime les cœurs meurtris et les genoux défaillants : Lire la suite